LE DOBSON 400

 

 

La structure: un MF-Dobson de 400mm de type Serrurier, 1800 de focale et F/D de 4,5. 32 kg de poids total, démontable et transportable en plusieurs pièces, entièrement en bois. Il n’y a que le barillet de métallique et les tubes qui sont en alu. Le boîtier contenant le miroir fait juste 20kg. Entièrement manuel et bien fluide sur ses mouvements, pas de collage et un bon équilibrage, même chargé du gros 26mm 2" et du chercheur. Pas de roulements, les glissements sur les 2 axes se font sur le téflon.

le site de MF Dobson

 

 

 

Mais peu à peu je me rends compte de véritables problèmes dans ses performances visuelles: difficulté de grossir, mise au point fine impossible, figure d'Airy impossible, image empâtée, fond du ciel clair, diffusion autour des objets brillants notamment des planètes et des nébuleuses planétaires. C'est là que les optiques GSO montrent leur limite: effectivement le diamètre apporte de la lumière et les bras des galaxies sont visibles. Mais la diffusion très importante des optiques gâche tout...

De plus les tests optiques chez Mirrosphère montrent à la fois un défaut de parabolisation et un défaut de surfaçage.

Le mirroir est laissé à Franck Grière le 7 octobre 2014 pour resurfaçage. Un long hiver...

Il revient le 18 avril, 6 mois et demi après avec son bulletin de contrôle:

 

 

 

 

 

Les oculaires

(en construction)

 

 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×