Astrodessins

Ca faisait un moment que j'y pensais. J'ai acquis au mois d'août 2012 un Dobson Meade Lightbride 300/1500. Le côté naturaliste basé sur l'observation visuelle me manquait avec toute la technologie à mettre en oeuvre lors de l'astrophotographie.

Depuis je m'exerce au dessin astro et l'autre soir je me suis lancé en live. Je suis en train de chercher la technique, ce n'est pas encore abouti, il n'y a pas toutes les étoiles seulement quelques repères.
Mais qu'est-ce-que c'est édifiant! Pas de prise de tête avec les USB, pas de réglage de ci et de ça, pas de calibration, pas de câbles qui se pincent etc... Pas la tête dans le capot mais l'impression d'être un astronaute derrière son hublot: juste regarder!

Que du bonheur. flower 

Nébuleuses Planétaires


La Nébuleuse Omega ou le Cygne dans le Sagittaire, c'est selon

 

 

La Petite Haltère, dans Persée

 

 

M103, amas ouvert dans Cassiopée

 

NGC40 dans Céphée

 

Petite nébuleuse planétaire difficile à repérer sans filtre. Je la découvre grâce au filtre OIII, puis elle est mieux rendue par le fltre UHC. On voit l'étoile centrale, un anneau clair, un léger allongement avec à peine 2 flancs plus lumineux.

 

NGC6826 - La Planète Clignotante, Nébuleuse planétaire dans le Cygne

 

On la repère à l'UHC ou au Filtre OIII par une petite tache sans étoile centrale.

Sans aucun filtre on voit bien l'étoile centrale. La particularité est que si on fixe l'étoile centrale le halo disparait complétement mais dès qu'on écarte légèrement le regard il réapparait!

 

 

Comète 168P Hergenrother

 

 

 

Très belle nuit que celle du 11 au 12 décembre…
Certains ont fait des croa, d’autres des images, quant à moi je me suis remis au dessin.

Après un clin d’oeil à Jupiter, je suis allé chercher autour d’Alnitak. On pouvait distinguer la Flamme à côté comme un arbre avec 2 branches sombres, mais rien sur la Tête de Cheval. Même pas avec le filtre UHC. Il faudrait un Hbeta, peut-être… mais certains l’on vue sans filtre, un jour peut-être avec de meilleures conditions ?

Un bon moment sur M42, tout un paysage, et mon crayon est parti…

De là je suis allé sur M1 le Crabe, que j’avais imagé quelques jours plus tôt, mais là ce n’était qu’une tâche floue, mais avec un bout croqué à droite, un peu comme la pomme des fameuses tablettes…

Puis c’était la nébuleuse planétaire de l’Eskimo NGC 2392, avec 2 niveaux de lumières bien distincts et l’étoile centrale, enfin la nébuleuse du Hibou, M97 dans la Grande Ourse avec ses 2 grands yeux bien ouverts.

Toujours dans mes essais de technique, j’en ai essayé une qui se rapproche de celle de B. Laville : on refait le dessin le lendemain à l’ordinateur selon les différentes plages de niveaux de lumière. Le rendu se rapproche assez de ce qu’on voit et du souvenir laissé…

Elle convient assez aux petits objets. Pour M42 je mets ici ma première esquisse, l’objet étant beaucoup plus riche, mais il faut bien commencer…

 

La nébuleuse du Crabe

 

 

La nébuleuse du Hibou

 

 

La nébuleuse de l'Eskimo

 

 

La Grande Nébuleuse d'Orion

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site